Connexion
La leptospirose chez le chien

 

 

La Leptospirose est une maladie canine grave et qui est transmissible à l’homme.

Elle est due à une infection par des bactéries spiralées appelées leptospires. Il en existe de nombreux types. Chaque type est appelé un “sérovar”.

Les rongeurs, et notamment les rats, sont le “réservoir” de cette maladie. Quelques cas ont été décrits chez le chat mais de façon très épisodique.


Mode de contamination


Les leptospires sont transmises par l’urine ou le sang d’animaux malades. Elles peuvent résister dans le milieu extérieur dans des environnements humides.

Le principal mode de contamination du chien est un contact avec des urines infectées de rongeur ou de chien.

Les leptospires pénètrent par les muqueuses, par de petites plaies cutanées, ou directement à travers la peau dans les zones où la peau est fine (comme le pavillon des oreilles par exemple).

Un chien qui aime se baigner dans les étangs, ou qui boit dans des flaques d’eau est exposé au risque de leptospirose, car c’est dans ces environnements humides que résistent les bactéries.

Le chien peut également s’infecter en mangeant un rat porteur de leptospires ou par morsure (avec un chien ou un rat).


Symptômes


La leptospirose peut évoluer de différentes façons selon le sérovar qui est impliqué et selon la réponse immunitaire du chien infecté.

Elle peut évoluer de manière aiguë (évolution rapide) ou chronique (évolution lente).

Les principaux symptômes sont :

- de la fièvre

- une anorexie

- un abattement


A ces principaux symptômes peuvent s’ajouter :

- des muqueuses jaunes (ictère)

- des troubles digestifs : vomissements et diarrhée

- un amaigrissement

- des hémorragies liées à des troubles de la coagulation

- une douleur abdominale

- une augmentation de la prise de boisson

- un écoulement nasal

La leptospirose entraîne souvent une insuffisance rénale et des troubles hépatiques. Des complications cardiaques peuvent être possibles.


Le vétérinaire confirme le diagnostic de leptospirose grâce à une analyse de sang ou d’urines.


Traitement et pronostic


Le vétérinaire prescrit un traitement antibiotique long.

Bien souvent l’hospitalisation du chien est nécessaire et l’animal est perfusé.

Le pronostic pour un chien atteint de leptospirose est toujours réservé. Dans les formes aiguës, la mort peut survenir rapidement.

Sachez que toute personne en contact avec un chien atteint de leptospirose doit très vite consulter un médecin.



Vaccination


La vaccination peut débuter à l’âge de 2 mois.

Votre vétérinaire effectuera 2 à 3 injections à 4 semaines d’intervalle.

Un rappel se fera l’année suivante, puis tous les ans.

Un rappel tous les 6 mois peut être nécessaire pour les chiens qui sont très exposés au risque de leptospirose (chiens de chasse, chiens baigneurs...).


La leptospirose chez l’homme


L’homme se contamine par contact avec les urines ou le sang d’un animal malade (rat, chien, mais aussi bovins, porcs, chevaux...).

Les leptospires pénètrent par des microlésions de la peau ou par les muqueuses.

Les formes cliniques peuvent être très variées :

- Dans la forme modérée, on assiste à un syndrome grippal : forte fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires.

Mais des complications peuvent apparaître : insuffisance rénale, atteinte hépatique, méningée ou encore pulmonaire.

- Dans les cas particulièrement graves, un syndrome hémorragique peut également survenir.

 


§


La vaccination de votre chien contre la leptospirose est donc doublement importante :  Elle permet non seulement de protéger votre chien mais vous également!

Adressez vous à votre vétérinaire, il vous conseillera sur le protocole qui est le mieux adapté pour votre animal.



Clinique Vétérinaire Valenciennes
Téléphone : 03 27 27 13 78

 

 

 

 

 

Actualités
Mon compte
Inscription
Mon compte
Newsletter